e-Journal de Rhumatologie
Le site a été mis à jour le 18 avril
Dr Chantal JOB-DESLANDRE - Paris
12-12-2013

L'arthrite juvénile systémique idiopathique (AJIs) à la différence des autres AJI est une pathologie auto-inflammatoire caractérisée par une production accrue d'IL1 et IL6. Les glucocorticoïdes sont relativement efficaces mais au prix d'effets indésirables importants. Le rôle clé de l'IL1 dans le mécanisme pathogénique a conduit à utiliser des biothérapies ciblant cette cytokine ; le Kineret est utilisé depuis plusieurs années (sans disposer d'une AMM) avec une efficacité partielle et la nécessité d'injections quotidiennes. Parmi les autres molécules ciblant l'IL1, le Rilonacept (RLN) est un récepteur soluble (protéine de fusion) ayant une grande affinité pour l'IL1α et l'IL1β.

Articles précédents